Le port d’articles de contention est le moyen le plus efficace pour prévenir l’apparition des complications liées à l’insuffisance veineuse. La pression exercée sur les veines par les articles de compression pour éviter les problèmes de retour veineux est variable selon les pathologies.
Qu’il s’agisse de contention légère ou moyenne pour les articles dits de classe 1 de classe 2 ou les articles pour les pathologies sévères, articles de classe 3 ou de classe 4, un point commun relie la totalité des offres du marché de la contention veineuse : leur efficacité est étroitement liée à la parfaite adéquation entre le produit et la morphologie de l’utilisateur.
D’où l’extrême importance de la qualité des mesures effectuées !

Que faut-il mesurer avant l’achat d’un article de contention  veineuse ?

Avant l’achat d’un article de contention les points de mesure à effectuer se situent à plusieurs niveaux :
  • Mesure de la circonférence de la cheville : cette mesure doit se faire au niveau le plus étroit de la cheville.
  • Mesure de la circonférence du mollet : cette mesure doit se faire au point le plus fort du mollet.
  • Mesure de la hauteur du mollet (pour les chaussettes de contention) : cette mesure se fait du sol jusqu’à 1 cm en dessous du genou.
  • Mesure de la circonférence de la cuisse (pour les bas et les collants): cette mesure se fait juste en dessous des fesses, à l’endroit le plus fort.
  • Mesure de la longueur de la jambe (pour les bas et les collants) : cette mesure se fait du sol jusqu’au bas des fesses.
  • Mesure du tour de taille et du tour de hanches (pour les collants) ces mesures sont à connaitre pour vérifier leur adéquation avec les mesures maximales proposées par les fabricants.

Ces mesures doivent se faire le matin, à l’aide d’un mètre ruban, quand les jambes sont au repos et ne présentent pas de gonflements. Si la réalisation de ces mesures est difficile à réaliser, l’utilisateur ne doit pas hésiter à se faire aider par un tiers.

Comment utiliser ces mesures au moment de l’achat de sa contention ?

Une fois les mesures effectuées, l’achat adapté peut avoir lieu. Les marques présentes sur le marché de la compression veineuse proposent des choix par taille qui correspondent aux mesures des circonférences de la cheville et du mollet (pour les chaussettes) de la cheville ou des cuisses (pour les bas et les collants) également du tour de taille et des hanches (pour les collants). Une fois ces tailles vérifiées, il convient de sélectionner les longueurs de mollet ou de jambes.

La combinaison de ces deux mesures va permettre de sélectionner le produit adapté à la morphologie de l’utilisateur.

La pression exercée par les chaussettes, bas ou collants de contention sera alors adaptée et permettra à l’utilisateur de bénéficier d’une efficacité optimale dans son traitement contre l’insuffisance veineuse.