Le traitement le plus efficace pour soigner les problèmes de retour veineux des jambes repose sur le port d’articles de contention appelés également « dispositifs de compression médicale ». Ces articles de compression veineuse exercent une pression dégressive sur les veines, du pied vers la jambe, favorisant ainsi le retour veineux des jambes vers le cœur.
Ils constituent le meilleur moyen pour prévenir l’apparition des varices et des éventuelles complications liées aux pathologies d’insuffisance veineuse comme la thrombose veineuse ou l’embolie pulmonaire.

Les chaussettes, bas ou collants de contention sont –ils remboursés par la sécurité sociale ?

 Les chaussettes, bas, mi-bas et collants de contention sont inscrits sur la liste dite « LPPR », la liste des produits et prestations remboursables. Ils font l’objet de prescription médicale, c'est-à-dire qu’ils sont pris en charge et remboursés par la sécurité sociale sur présentation d’une ordonnance indépendante. Cette prescription doit être adaptée à chaque cas, une consultation est nécessaire pour que le médecin adapte le traitement.

Combien de paires par an peut-on obtenir ?

Lors de la première consultation pour une prescription d’articles de contention veineuse, le médecin prescrit en général 2 paires de chaussettes ou bas de compression pour permettre leur entretien quotidien, nécessaire au maintien de l’efficacité de la contention. Il n’existe pas de limites au nombre de paires, c’est au médecin d’adapter la prescription à chaque situation.

Quel est le niveau de remboursement par la caisse primaire d’assurance maladie ?

Le niveau de prise en charge est variable selon le type d’article de contention concerné. Il est basé sur un tarif réglementé qui est le suivant :
Pour les chaussettes de contention la base du remboursement s’élève à 22,40€
Pour les bas de contention,  la base du remboursement s’élève à 29,78€
Pour les collants de contention la base du remboursement s’élève à 42,03€
La plupart des mutuelles ou organismes d’assurances complémentaires prennent en charge le complément pour l’achat d’articles de contention veineuse. Il est également possible d’acheter des chaussettes, collants ou bas de compression sans ordonnance mais dans ce cas, sans remboursement.

Comment se passe le remboursement ?

Pour obtenir le remboursement des articles, bas ou chaussettes de contention, il faut disposer de l’ordonnance spécifique aux soins de compression, de la feuille de soins ainsi que de la facture attestant du paiement. L’ensemble des documents est à adresser au centre d’assurance maladie dont dépend le domicile afin d’obtenir la prise en charge.